Des Cathédrales pour le Vent partie 1

Spread the love

 

Des Cathédrales pour le Vent, film de Jean Tensi  – partie 1

L’idée d’un documentaire sur les grandes souffleries est née en 2002 à l’Ecole Nationale Supérieure de Mécanique et d’Aérotechnique (ENSMA) de Poitiers autour de la « soufflerie Bois » et de la  soufflerie Béton » qui sont les deux moyens d’essais aérodynamiques emblématiques de l’établissement. Très rapidement, ce projet a pris une extension en direction du parc français des « Grandes
Cathédrales Pour Le Vent ».

<< Des Cathédrales Pour le Vent », film de Jean Tensi

Ce film propose une découverte des grandes souffleries françaises qui continuent d’être aujourd’hui des grands moyens d’essais privilégiés au service de l’aérodynamique. L’apparition des souffleries est associée de près à celle de l’aviation au début du vingtième siècle, la période faste de leur activité se situant après la deuxième guerre mondiale, avec la naissance de l’ONERA en 1946. C’est cette époque – qui va jusqu’à nos jours – qui est particulièrement mise en Valeur, celle des progrès prodigieux de l’aéronautique, notamment…

Les sites visites, au nombre de 12,  concernent le laboratoire aérodynamique d’Auteuil (souftlerie de Gustave Eiffel), l’ONERA, le centre de Chalais Meudon, l’IAT de St Cyr. L’ONERA centre de Lille. l’ONERA centre de Modane-Avrieux, l’ENSMA de Poitiers, l’ONERA centre de Toulouse (le CERT et le Fauga), I’ENSICA de Toulouse, le CSTB de Nantes. POLYTECH d’Orléans, le LABM de Marseille ainsi que l’ex «soufflerie Prost » à Magny-Cours. De nombreuses interviews sont incluses dans le film pour étayer les propos concernant l’utilisation des souffleries, leur inter-activité avec le calcul et les essais en vol :
Hubert Curien (ancien directeur du CNES et du CNRS et ancien ministre de la Recherche). Pierre Perrier (ancien chef du département d’aérodynamique de Dassault-Aviation). Philippe Poisson-Quinton, Marcel Pierre, Jean Délery (personnalités marquantes de l’ONERA), entre autres, font part de leurs expériences et de leurs réflexions sur la nécessité très actuelle des souffleries, alors même que les protocoles d’essais de ces dernières ont fortement évolué depuis un siècle.
A travers la construction et l’utilisation de ces grands moyens d’essais, nous avons cherché à célébrer les hommes qui oeuvrent dans les souffleries, à travers leur passion, leur savoir-faire, leur précieuse contribution:
ces hommes, que nous appelons les « compagnons bâtisseurs de soufflerie » auxquels le film est dédié…

Jean Tensi

Partie 1 :

– le premier volet relate la genèse des souffleries, apparues il y a un siècle avec T’avion, conduisant à la construction de l’emblématique « chambre Eiffel » puis à la première « Cathédrale Pour le Vent »
sich à Chalais Meudon.

1/ Du vol d’Icare à l’aviation… les premières souffleries :

Cette introduction décline la préoccupation ī de l’homme à vaincre la pesanteur depuis la nuit des temps jusqu’au premier vol de Clément Ader qui marque l’aboutissement du fantasme ! Avec l’aviation, naissent les souttleries, en particulier grâce à Gustave Eiffel. qui crée, après celles des frères Wright », la toute première soufflerie << significative » au Champs de Mars en 1909. laquelle sera ensuite transférée à Auteuil (aujourd’hui classée monument historique). L’histoire de Chalais-Meudon illustre l’évolution de l’aérostation jusqu’à l’aviation ainsi que l’apparition des souffleries, dont SiCh, première grande Cathédrale Pour le vent. De 1935 (premier essai sur un avion à échelle 1) jusqu’aux années 70, SICh marquera à jamais l’histoire des souffleries.

Bonne découverte.

Team Coworking Channel.

[Total : 1   Moyenne : 5/5]